Hot - Orbiteo, Agence digitale à Bordeaux
Guide-digital

GUIDE 2017 de la stratégie digitale

Après avoir écrit un nombre important d’articles sur le digital, il est temps de mettre les choses au clair et de vous proposer un guide pour mieux trouver le contenu qui vous intéresse ! 🙂

 

Les notions de bases pour bien commencer :

Avant d’utiliser le digital pour son entreprise, il est important de bien comprendre les différentes problématiques qui y sont liées. Voilà les articles qui pourront vous aider à avoir une compréhension générale de la stratégie digitale :

 

Business & stratégie :

Ne décorez pas le web, profitez de ses opportunités pour votre entreprise. Il est important de savoir pourquoi on investit du temps, de l’argent et de l’énergie et d’en tirer un avantage.

 

Site internet :

Avoir un site internet est essentiel, mais se contenter de le créer n’est pas suffisant. Pour le rendre efficace, il doit être consulté par votre cible.

 

Référencement :

Vous avez un site, mais personne ne le consulte ? Votre référencement n’est certainement pas optimisé. Voilà qui peut vous aider :

 

Réseaux sociaux :

Les réseaux sociaux gravitent autour de toutes les stratégies digitales. L’écrasante majorité des internautes les utilise. Ne pas en profiter, c’est se priver de grosses opportunités.

 

En bonus :

 

Perspectives d’avenir :

Qu’envisagent les politiques pour le digital ?

programme-emmanuel-macron-numerique

Le programme d’Emmanuel Macron pour le Numérique

Le 17 Mai dernier, Mounir Mahjoubi est nommé secrétaire d’État chargé du Numérique. Contrairement à ses prédécesseurs, il dénote par son profil vraiment très orienté sur le numérique. Cet entrepreneur jeune et geek marque clairement la dynamique que le président Emmanuel Macron évoque dans son programme. Il a pour ambition de faire du numérique un atout majeur de la croissance de l’économie française. Il désire également que cela impacte positivement le quotidien des Français.

Le Programme pour le numérique d’Emmanuel Macron se décompose en 5 objectifs :

 

1. Lutter contre les inégalités d’accès au numérique

Réseau 4G

Le premier objectif est donc d’éviter de réserver le numérique aux zones urbaines. De nombreuses zones sans réseaux sont encore présentes. Il estime que l’ensemble du territoire français doit pouvoir bénéficier du numérique pour se développer. Il prévoit donc d’inciter les opérateurs à développer et améliorer leur réseau 4G.

Très haut débit

Il a également pour ambition d’assurer une couverture complète du territoire français en très haut débit. Le délai qu’il se donne est de 5 ans, soit la durée de son quinquennat.

Accompagnement à la maîtrise du numérique

Afin que chacun soit en mesure d’utiliser le numérique, Emmanuel Macron compte sur l’aide d’associations et de collectivités pour mettre en place un réseau permettant d’accompagner et de former à l’utilisation des outils numériques.

 

2. Transition numérique des entreprises

Estimant que le numérique est une excellente opportunité pour les entreprises, le programme d’Emmanuel Macron décrit une volonté de les accompagner dans leur transition. La formation est l’un des points les plus cruciaux. Les salariés ne maîtrisant pas le numérique devraient voir leur accès à des formations être grandement facilité.

 

3. Proposer des services publics bien plus efficaces et personnalisés

Emmanuel Macron a pour volonté de faire en sorte que la totalité des démarches administratives puissent être faites en ligne. Il veut rendre ces procédures plus faciles, plus rapide, et soulager l’administration actuelle qui souffre d’un manque d’efficacité. Le numérique permettrait également de développer des services nouveaux et plus adaptés aux besoins actuels des citoyens.

Afin de rendre tout cela bien plus accessible, un site internet et une application seront mis en place. Cela regroupera ainsi les différents droits des citoyens : santé, carrière, formation, situation fiscale, droits civiques, etc. La justice bénéficiera de sa propre plateforme afin de : simplifier les procédures, proposer de l’information, permettre aux citoyens de se pourvoir en justice, etc. En ce qui concerne la santé : le numérique et la télémédecine seront fortement développés.

 

4. Pourvoir un cadre fiscal et règlementaire adapté à l’économie numérique

Cadre règlementaire

Emmanuel Macron souhaite mettre en place une réglementation adaptée à l’économie numérique afin de la réguler et ne pas la freiner. Le risque des réglementations non pensées pour le numérique, est qu’elles peuvent rapidement être limitantes pour les problématiques d’innovation des entreprises. Il convient donc de les faire évoluer avec leur temps. L’expérimentation sera donc facilitée, en donnant la possibilité sous conditions, de déroger aux dispositions en vigueur.

Cadre fiscal

L’objectif est d’encourager les efforts d’innovation des entreprises en facilitant l’investissement. Pour cela, le programme d’Emmanuel Macron prévoit de mettre en place un prélèvement forfaitaire unique sur l’ensemble des revenus tirés du capital mobilier, et de remplacer l’ISF par un impôt sur la fortune immobilière.

Stratégie nationale

Le développement des intelligences artificielles devrait faire l’objet d’une stratégie nationale. Le président souhaite que la France puisse s’adapter aux impacts que cela va provoquer sur de nombreux secteurs.

Transparence

L’utilisation des données privées par les acteurs du numérique sera soumise à de nouveaux outils permettant une plus grande transparence.

 

5. Renforcer le poids du numérique Européen

Le programme d’Emmanuel Macron prévoit :

  • La création d’un marché unique du numérique en Europe
  • La mise en place d’un fonds européen de financement en capital-risque pour soutenir les start-up
  • La renégociation du « Privacy Shield » avec les Etats-Unis pour protéger les données personnelles des Européens
  • La mise en place d’une agence européenne pour la confiance numérique
  • La lutte contre les paradis fiscaux avec une taxe sur le chiffre d’affaires réalisée en Europe pour des prestations de service électronique
webmarketing

Pourquoi passer du marketing au webmarketing ?

Avec la généralisation du digital dans le monde des affaires, une nouvelle branche du marketing a vu le jour : le webmarketing. Si certains l’ont vécu comme une nouvelle ruée vers l’or, d’autres n’ont pas souhaité tenter l’expérience. Pourtant, un grand nombre d’entreprises en ont fait l’un de leurs axes majeurs de développement. Les budgets de webmarketing augmentent et les postes de marketeurs sont remplacés par des webmarketeurs. Ces faits suscitent votre curiosité et vous souhaitez savoir si vous devriez vous y mettre ? Lisez bien ce qui suit ;).

 

Publicité plus ciblée / qualifiée :

 

Avec le web, la publicité n’a jamais été aussi efficace et accessible pour les entreprises de toutes tailles. En utilisant des systèmes comme Facebook Ads ou Adwords de Google, vous pouvez créer des annonces publicitaires quel que soit votre budget.

Un autre atout de taille, est la précision du ciblage de votre audience. Ne diffusez votre publicité qu’auprès des personnes les plus susceptibles d’être intéressées par votre offre. Le ciblage se fait sur des critères démographiques, géographiques, de centres d’intérêt et de comportement. En faisant cela, vous serez bien plus efficace et votre retour sur investissement n’en sera que plus rapide.

 

Répondre aux nouvelles habitudes des consommateurs :

 

La Fevad (Fédération professionnelle du e-commerce) prévoit un chiffre d’affaires du e-commerce français, de 80 milliards d’euros sur l’année 2017. Entre 2016 et 2016, celui-ci avait augmenté de 14,6 %. Faire des achats en ligne entre très rapidement dans les habitudes des Français. Les achats sur mobile se développent particulièrement rapidement. Les internautes apprécient avoir la possibilité de faire leurs achats en ligne. Essayez de profiter de ce phénomène. Ne pas le faire revient à laisser passer une importante demande, au profit de vos concurrents. Il est donc préférable de se doter d’un site de e-commerce ou à minima de proposer ses produits sur des plateformes de vente en ligne.

Sans même parler d’e-commerce, votre cible s’attend à ce que vous soyez présent sur internet. Si elle ne vous y trouve pas, votre image de marque pourrait en ressortir dégradée. Il est préférable de ne pas être un fantôme du web, et de faire le choix d’en embrasser les opportunités.

 

Développer des produits immatériels :

 

Le webmarketing permet également de développer une offre plus variée et très adaptée au digital. Créer des produits immatériels ne concerne pas nécessairement tous les secteurs. En effet, leur développement est nouveau, voire inexistant dans certains domaines d’activité. Le plus gros défi est de faire appel à votre créativité pour proposer quelque chose de nouveau. Libre à vous de vous démarquer et de prendre les devants pour exploiter cette opportunité.

Les produits immatériels ont des avantages stratégiques importants. Premièrement, vous n’avez qu’un seul exemplaire à créer. Contrairement aux produits matériels, la duplication ne coûte rien. Elle est instantanée et peut être réalisée à la seconde où un client réalise son achat. Deuxièmement, la livraison est également instantanée. Les barrières géographiques n’existent pas. Vous pouvez livrer le produit immatériel auprès de n’importe quel internaute, où qu’il soit et à n’importe quelle heure. On peut presque parler de revenu passif. À partir du moment où votre produit est accessible en ligne, vous pouvez réaliser du chiffre d’affaires, même lorsque votre entreprise n’est pas ouverte.

 

Créer un lien avec sa clientèle grâce au webmarketing :

 

Même si cela peut paraître paradoxal, le digital et le webmarketing permettent de vous rapprocher de votre clientèle. On peut même parler d’humanisation. En effet, grâce aux réseaux sociaux, les entreprises ont la possibilité de montrer l’envers du décor, avec leurs équipes à l’œuvre. Pour celles dont la communication se limitait à des supports de communication très réfléchis et lissés, avoir des moyens de communication informels permet de montrer une facette plus humaine à leur cible.

D’autre part, le webmarketing et l’utilisation des réseaux sociaux permettent d’établir un réel échange avec votre clientèle. Cela vous fait bénéficier d’une importante source d’informations sur les opinions, les points de satisfaction, les points d’insatisfactions et les attentes pour les produits futurs. Ces feedbacks sont précieux et vous apportent des éléments pour développer la satisfaction et la fidélité de votre clientèle.

 

digital-bordeaux-vin

Stratégie digitale pour les châteaux de Bordeaux

Importants moteurs et attraits du tourisme bordelais, les châteaux de Bordeaux ont tout intérêt à adopter une stratégie digitale. Le web représente à la fois une opportunité de toucher des prospects différents, de fidéliser leur clientèle, mais aussi de s’adapter aux tendances d’un marché en profonde évolution.

 

Évolution des habitudes de consommation

Les clients sont de plus en plus demandeurs de conseils et d’avis pour leurs choix de consommation. Ainsi, ils souhaitent bénéficier d’informations pour se décider. Néanmoins, cela ne veut pas dire qu’ils sont experts. On voit l’émergence d’une clientèle peu avertie, mais qui a à cœur de ne pas faire de choix non réfléchis (au revoir le choix fait sur le prix et sur le design de l’étiquette).

De plus, suivant une tendance bien plus globale, les consommateurs n’hésitent plus à faire des achats en ligne. Cela leur permet d’avoir un plus grand choix, de voir les avis postés sur les produits et de commander depuis le confort de leur logement. En effet, les sites de vente en ligne peuvent être forts de propositions. Ils font découvrir d’autres produits aux internautes. Avec le renouvellement de la population et la simplification des outils digitaux, cette tendance croît rapidement.

 

Quelles stratégies digitales adopter pour les châteaux de bordeaux ?

 

Développer sa visibilité en ligne

Être présent sur internet prend de nombreuses formes. Tout n’est pas bon à prendre. Il faut faire un choix selon la nature de votre activité (ici nous nous adressons aux Châteaux de Bordeaux) mais aussi selon les endroits où se trouve votre cible. Il faut éviter d’investir du temps et de l’énergie dans des outils non-efficaces. Voici donc les plateformes et techniques les plus évidentes pour vous :

 

Site web

Pour les châteaux de Bordeaux, avoir un site internet est la base de la présence en ligne. Montrez votre différence, votre histoire, ce qui vous rend unique et mémorable. Faites du storytelling. Vous pouvez également valoriser votre savoir-faire en étoffant le site avec des supports de communication (vidéos, photographies).

 

Référencement

Au final, être présent sur internet est facile. Le plus dur est d’y être trouvé par sa cible. N’hésitez pas à faire appel à une agence digitale compétente, comme Orbiteo 😉 , pour y parvenir. L’objectif, est que lorsqu’un internaute (appartenant à votre cible) cherche un château de Bordeaux, il tombe sur vous. Pour votre activité, il est particulièrement important de jouer sur le référencement local pour booster votre visibilité. Pour voir comment faire cela, rdv sur notre article dédié.

 

Réseaux sociaux

Être présent sur certains réseaux sociaux est important. À l’inverse du site qui est trouvé lors d’une recherche, les réseaux sociaux permettent d’être trouvé par hasard, en fonction des centres d’intérêt des internautes. Vous pouvez donc toucher des personnes très qualifiées. Mais l’utilité des réseaux sociaux pour les châteaux de Bordeaux ne se limitent pas à cela. Vous pouvez aussi faire des actions commerciales, fidéliser vos clients, communiquer sur votre actualité, etc. Pour les châteaux de Bordeaux, il est intéressant d’utiliser Facebook, et Instagram. LinkedIn peut également être envisagé si vous comptez faire des actions de communication sur des comités d’entreprise.

 

Blog

Animer un blog a de multiples avantages pour les châteaux de Bordeaux. Il permet de montrer votre savoir-faire et vos connaissances à votre audience. Cela renforce votre image de marque. Rédiger des articles permet également de renforcer la présence de mots-clés pertinents sur votre site. Vous pouvez ainsi booster votre référencement. Enfin, c’est aussi l’occasion de répondre à des questions qui vous sont régulièrement posées. Vous apportez ainsi de la valeur et vous suscitez l’intérêt des internautes.

 

Mettre en place un système de vente en ligne

 

Pour un château de Bordeaux, il est très intéressant de mettre en place un système de vente en ligne. Les avantages sont loin d’être négligeables :

 

Marges plus importantes

En effet, vous réduisez totalement le nombre d’intermédiaires entre le client et vous. Vous regagnez ainsi le contrôle sur votre marge.

 

Visibilité accrue

En achetant leurs bouteilles sur votre site, les internautes vont passer plus de temps à naviguer dessus. Cela va booster votre visibilité, ce qui attirera davantage de clients. Le cercle est vertueux.

 

Développement des ventes

En créant votre propre boutique, seuls vos produits sont exposés. Vous évitez la fuite vers d’autres marques, et multipliez les chances que l’internaute découvre certains de vos autres crus.

 

Vous souhaitez développer votre présence digitale ? Contactez-nous, nous vous apportons des solutions.

Quand WordPress et Prestashop se font l’amour

Commençons par les présentations, à ma gauche, WordPress, le CMS open source le plus utilisé du monde (26% des sites internet), édité par la société Automattic, à ma droite, Prestashop, l’un des CMS de eCommerce le plus célèbre du monde, fils d’étudiants français.

Le projet de mariage digital

Oui je le veux !

Pour le décor, imaginez les prémisses d’un projet web, tout ce qu’il y a de plus romantique ! Une plage de code, une forêt de bases de données et leurs familles respectives, aussi concurrenttes par moment. Vous auriez du voir la tête de Joomla! et Drupal quand il a fallu se saluer…

Immédiatement, le chef de projet commence la cérémonie :

– WordPress, voulez-vous confier la gestion du eCommerce à Prestashop ? Promettez-vous de lui offrir toutes vos qualités de flexibilité, de référencement tout en restant simple et sexy, c’est à dire vous-même ?

– Oui je le veux !

– Prestashop, voulez-vous offrir à WordPress toute la puissance de votre eCommerce, c’est à dire votre solide CRM, votre bonne gestion des stocks et tous vos atouts pour convertir, encore et encore ?

– Oui je le veux aussi ! (sourire et clin d’oeil de bogoss)

Le chef de projet reprend alors la parole pour clarifier une dernière fois :

Promettez-vous de vous aimer de vous soutenir dans les succès, les campagnes de communication, les conversions, comme dans les erreurs 404, les bugs et les mises-à-jours et cela sur tous les supports ?

– Par les pouvoirs illimités qui me sont accordés comme rédacteur de cet article, je vous déclare autorisés à vous connecter jusqu’à ce que les mises-à-jours vous séparent…

WordPress et Prestashop s’empressent alors de quitter leurs invités pour aller se découvrir (admettons qu’on la joue à l’ancienne ok!)

Prise de positions

Prestashop dévoile peu à peu son gros back-office

Les voilà donc se retrouvant seul, pour la première fois dans le même dossier (/www) !

Alors que Prestashop dévoile peu à peu son gros back-office, WordPress suggère toutes les positions, d’abord traditionnelles, comme celle de l’ordinateur de bureau, puis des positions plus modernes comme le mobile, ou la célèbre tablette.

Ils passent toutes ces positions en revue durant cet ultime test de compatibilité avant de démarrer l’activité ensemble.

Prestashop…dans WordPress !

Dans notre configuration, Prestashop vient idéalement s’insérer dans WordPress de telle manière que “https://wordpress.com/prestashop”.

Pour cela, créer simplement un dossier “Prestashop” à la racine de WordPress puis installez-y Prestashop (Nommez le dossier en question “Boutique”, “Shop”, “Store” etc… selon ce que vous souhaitez voir apparaitre dans votre URL tel que “https://votredomaine.com/boutique”)

Comme pour tout, il existe plusieurs méthodes. Vous pouvez également tenter “l’alternative” si vous souhaitez installer Prestashop sur un sous-domaine…

Vous n’installez pas Prestashop dans WordPress mais à coté ! Comme pour le reste, il y a des avantages et des inconvénients.

Connection Digitale

Dans la même direction

Pour que votre nouvel outil eCommerce atteigne des sommets, il faut que WordPress et Prestashop soient connectés du mieux possible. Pour cela, rien de plus simple :

Insérez votre boutique dans votre menu WordPress

Créez simplement un lien personnalisé vers l’url de votre boutique (donc selon vos préférences soit https://prestashop.wordpress.com ou bien https://wordpress.com/prestashop).

Synchronisez les affichages

Installez le plugin Prestashop2Wordpress qui affichera les produits de votre Prestashop sur les pages adéquates de WordPress.

Liens retour depuis Prestashop vers WordPress.

Vous voilà prêt pour partir vers de nouvelles aventures avec ce couple flexible, puissant et parfaitement équipé ! WordPress et Prestashop regardent désormais dans la même direction, et vous choisissez laquelle !

A bientôt pour une nouvelle histoire… #ilseurentbeaucoupdenfants

5 chiffres sur la transformation digitale

La transformation digitale des entreprises est régulièrement au coeur de l’actualité économique, et ce n’est pas pour rien. Voici,

5 chiffres à retenir pour comprendre les enjeux de la transition digitale des entreprises

40% d’augmentation du résultat opérationnel !

Une transition digitale réussie, c’est 40% d’augmentation brute potentiel du résultat opérationnel selon la publication de McKinsey dans son étude “Accélérer la mutation numérique des entreprises”.

Pour l’entreprise, c’est une meilleure communication, des coûts maitrisés, une meilleure réactivité. Pour les salariés, c’est plus de confort au quotidien, plus de suivi, une meilleure synchronisation des informations et plus de productivité. Pour les responsables, c’est également un meilleur suivi, de nouvelles perspectives de développement, des chiffres clés et détaillés qui facilitent la prise de décision.

87 % des salariés pensent que le digital est une opportunité !

En effet, contrairement à beaucoup d’entreprises, les salariés utilisent déjà dans leur quotidien très largement les technologies digitales et estiment que cela constitue une opportunité pour leur entreprise. De ce point de vue, les entreprises sont régulièrement en retard. Cette transition est l’occasion de rebattre une partie des cartes et prendre des parts de marchés à ses concurrents en devenant plus performant avant eux. Pour autant, 63% d’entres eux pensent que cela nécessite d’adapter l’offre de formation dans l’entreprise.

70% des dirigeants d’ETI considèrent que la transformation digitale est source d’opportunités.

La transformation digitale rend les entreprises plus performantes, celles qui entament cette étape avant leurs concurrents prennent de nouvelles parts de marchés. Le digital transforme les entreprises en rationalisant certains coûts, en apportant du conseil dans le travail, en rapprochant votre entreprise des attentes de ses clients et en multipliant les canaux d’acquisition clients. Accélérez votre développement avant vos concurrents !

63% des entreprises passent par la collaboration avec les Start-Up pour mener leur transformation digitale.

Il n’est pas surprenant de voir que les entreprises font appels à des experts du digital pour assurer le succès de leur transformation, or la majorité des acteurs du digital en France sont des Start-Up. Leurs parfaites connaissance des outils digitaux et leurs capacités d’adaptation aux problématiques clients en font des interlocuteurs privilégiés pour avancer dans sa transformation digitale. Cela se traduit par la création de plateformes afin de facilité le quotidien, le conseil et l’accompagnement à la transition, la formation professionnelle…

93% des dirigeants voient le digital impacter leur capacité à renouveler l’expérience client.

La communication digitale permet aux entreprises de diffuser les offres de produits et services, en touchant de nombreux consommateurs et autres clients potentiels en masse avec un ciblage très précis. Avec les outils digitaux, vous pouvez centraliser, trier et utiliser les informations que vous collectez sur vos clients. Vous en saurez davantage sur eux et leurs attentes que vous pourrez mieux combler par la suite car vous serez plus réactif. Par ailleurs, les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn (6 millions d’utilisateurs en France), Viadeo et leurs nombreuses communautés de professionnels, leurs outils de prospection ciblée permettent de toucher avec un moindre effort et une grande précision des milliers de prospects. Les réseaux sociaux permettant également de partager, repartager et recommander des contenus, les possibilités sont nombreuses, les perspectives sont énormes. Cela implique d’identifier les nouveaux formats publicitaires, d’adopter les bons outils de mesure et de planification et naturellement, d’intégrer les outils indispensables et de s’entourer de professionnels performants.

Vous pouvez commencer maintenant votre transformation digitale !

comment-transition-digitale

Comment mener une transformation digitale ?

 

Dans l’article précédent, nous avons vu ce qu’est une transformation digitale. Mais ce qui nous intéresse maintenant, c’est de savoir comment on s’y prend et ce que l’on doit concrètement faire.

Éléments critiques d’une transformation digitale réussie

L’humain au cœur de la transformation :

Ce n’est pas parce que l’on utilise des outils digitaux que l’humain doit être laissé de côté. Ceux qui le font n’arrivent jamais à bien implémenter leurs stratégies. En effet, de nombreuses entreprises se retrouvent bloquées par des salariés réticents à l’idée de changer leurs habitudes de travail. Pour mettre en place un nouvel outil, il faut s’occuper de la partie technique, mais aussi et surtout s’assurer qu’il sera efficacement exploité par les salariés.

Dans une autre mesure, le digital permet (même si c’est paradoxal pour certains) d’humaniser une entreprise. C’est essentiellement le fait des réseaux sociaux. En effet, dès lors qu’un client voit du contenu avec les visages souriants des salariés d’une entreprise, il s’y attache plus facilement. On se sent naturellement plus proche d’une personne que d’un logo.

Développer de nouvelles visions

Mener une transformation digitale ce n’est pas une chose simple. Surtout lorsqu’il faut forcer un système qui reste sur ses acquis, à adopter une dynamique d’évolution constante. On va donc chercher à implémenter des nouveaux systèmes en priorisant l’adaptabilité. Par exemple, plutôt que d’acheter des logiciels exorbitants, on va souscrire à des plateformes évolutives. Les équipes doivent constamment s’adapter à ces nouveaux outils, aux nouvelles fonctions, etc.

Il faut aussi changer son rapport à la valeur. Je m’explique : une stratégie digitale très efficace est le content marketing. On crée du contenu gratuit pour son audience. Tant de travail pour ne pas le vendre ? Oui, car les bénéfices se font sur la notoriété, la fidélité, l’acquisition de nouveaux clients, etc. De la même manière, il ne faut pas estimer la valeur des outils en fonction de leur seul prix. Prenez par exemple les réseaux sociaux. La plupart des fonctionnalités sont gratuites pour les entreprises. Cela ne veut absolument pas dire que cela n’a aucune valeur. Le système actuel n’est plus aussi simple que cher=qualité, gratuit=inutile.

Un vrai investissement en temps et énergie

Certes le digital est informatique, certes c’est efficace, mais contrairement à ce que beaucoup pensent, ce n’est pas le succès automatique. Payer des outils ne suffit pas à ce que cela vous rapporte le lendemain. Non, mener une transformation digitale cela demande bien plus que cela. Il faut y investir de l’énergie et beaucoup de temps. Faire appel à une agence digitale est souvent essentiel pour vous accompagner dans le processus, mais à un moment donné vos équipes doivent embrasser le changement.

On oublie donc l’option : « Je donne la charge de la transformation digitale au petit jeune de la boîte qui est à l’aise avec un ordinateur. ». Une personne seule dans son coin ne peut rien faire. Une transformation digitale impacte une société très profondément. L’idéal est que le ou les dirigeants en soient des ambassadeurs très impliqués.

La transformation digitale dans le concret

Mais alors concrètement, que faut-il changer ? Il y a des éléments qui portent sur le fonctionnement interne de l’entreprise, et d’autres dans sa relation avec la clientèle cible.

Modifications en interne

  • Outils de gestions : commencez par adopter des outils de gestion efficace et parfaitement adaptés à vos problématiques.
  • Outils de mesure : s’il y a quelque chose d’essentiel pour optimiser votre activité, c’est d’avoir des données à analyser. À titre d’exemple, connaître l’origine, le nombre et la durée des visites des pages de votre site internet, va vous permettre d’efficacement orienter l’internaute vers les actions de votre choix (téléchargement, prise de contact).
  • Formation : formez vos équipes à utiliser ces outils et assurez-vous qu’ils en perçoivent l’utilité.
  • Communication interne : pour une meilleure fluidité dans la gestion de projet, ou tout simplement pour que l’information se répandent mieux au sein de votre société, adoptez une plateforme digitale de communication interne.

Modifications externes

  • Présence en ligne : C’est la base de tout. Il faut que vous soyez présent en ligne (site internet, réseaux sociaux, Google Maps, annuaires spécialisés, etc.).
  • Fonctionnalités service : En fonction de votre secteur d’activité, vous pouvez étoffer l’expérience client (réservation et prise de rendez-vous en ligne, commande, test virtuel, visite virtuelle, etc.).
  • Publicité : Il vous faudra également envisager d’utiliser des supports de communication adaptés aux habitudes de votre clientèle. Vous la toucherez bien mieux avec des publicités Facebook bien ciblées, plutôt qu’avec une distribution de milliers de flyers.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la BPI France (Banque de l’Innovation) qui accompagne les projets d’innovation pour favoriser la réussite des entreprises. En 2016, c’est 13,6 milliards d’€ d’investissements directs qui ont été accordés.

Vous avez un projet ? Venez en discuter avec nous.

transformation-digitale

Pourquoi mener une transformation digitale ?

Cet article ne serait pas le même si je l’avais écrit plusieurs années auparavant. Si la transformation digitale répond toujours à la même définition, les challenges ne sont plus les mêmes.

Avant, il fallait essentiellement remplacer ses outils par des options digitales, et installer sa présence en ligne. Maintenant que la présence en ligne est une évidence pour les acteurs de nombreux secteurs, ce n’est plus suffisant pour se différencier. Pour appliquer une transformation digitale qui soit efficace et porteuse de croissance, il faut apprendre à se démarquer par une stratégie digitale.

Qu’est-ce que la transformation digitale ?

Une transformation digitale se repose sur différents éléments majeurs. Ceux-ci évoluent avec le temps et ce que je vais énoncer maintenant sont donc une photographie de la situation actuelle. Ils étaient différents hier et le seront également demain.

Disparition des frontières

La disparition des frontières va de pair avec la disparition des distances. Le premier exemple qui vient en tête, est celui des magasins en ligne qui livrent leurs produits dans le monde. Ainsi, un magasin peut s’ouvrir à l’international.

Cependant, il ne faut pas oublier l’immense potentiel des produits dématérialisés. D’autant plus que cela concerne une palette bien plus large de professionnels. Une fois créés, ils peuvent être démultipliés à l’infini, mais aussi transmis partout dans le monde. Prenons l’exemple d’un livre. Contrairement aux versions brochées, l’e-book ne coûte rien à être dupliqué, et il est disponible aux quatre coins de la planète par simple téléchargement.

Disparition de la notion de temps

L’instantanéité du transfert de données et de fichiers est un autre élément critique de la transformation digitale. Le besoin de réagir rapidement aux évolutions nécessite d’avoir un flux d’informations en temps réel.

Pour reprendre l’exemple du livre, là où le broché doit être expédié, l’e-book est téléchargé, partout dans le monde, en quelques secondes.

Exploitation de données

Le nouveau challenge web est l’acquisition de données sur sa clientèle et sa cible. La volatilité des clients nécessite une meilleure connaissance de leurs besoins afin de les fidéliser plus efficacement (une réduction ne sert à rien, si vous la faites sur un service qui intéresse moins le client que l’offre de la concurrence).

Des outils existent quelle que soit la taille de la structure : les réseaux sociaux et listes d’e-mails, jusqu’aux logiciels de Big Data beaucoup moins accessibles. L’essentiel est de ne plus agir au hasard, apprenez à vous adapter aux personnes auxquelles vous vous adressez.

Utilisation globale des outils digitaux

Il n’y a pas une journée sans que les outils digitaux évoluent et permettent de nouvelles actions. Il est intéressant de se tenir au courant des possibilités existantes. Ne vous encombrez pas d’anciennes méthodes, si de nouveaux outils vous permettent de gagner énormément de temps et d’argent. Par exemple, dans le cadre d’une gestion de projet, cessez d’appeler vos collaborateurs à longueur de journée. Utilisez plutôt une plateforme adaptée, comme Trello.

Mais il vous faut aussi effectuer une veille de ce qui existe et des mises à jour proposées. Vous pourriez passer à côté de fonctionnalités très intéressantes pour votre activité.

Pourquoi mener une transformation digitale ?

Si une transformation digitale doit être menée par les entreprises, ce n’est pas pour suivre un simple effet de mode. Plusieurs éléments justifient la généralisation de cette démarche.

La transformation digitale a un intérêt business

En tant qu’entreprise, nous ne sommes pas là pour « décorer internet ». Si le digital est utilisé, c’est parce qu’il y a un intérêt réel pour l’activité de l’entreprise. Celles qui ont une bonne stratégie digitale sont en moyenne 25% plus profitables que leurs semblables assumant un retard digital.

Avec le digital, vous accédez à de nouvelles stratégies d’acquisition de clients (Inbound Marketing par exemple), de fidélisation, de promotion, de communication, etc. Vous pouvez optimiser vos processus actuels et en réduire les coûts. Et j’insiste encore une fois sur l’intérêt d’avoir une meilleure connaissance de votre clientèle et de leurs besoins.

Habitudes qui évoluent vers le digital

Mener une transformation digitale c’est aussi suivre l’évolution de la société. En effet, on est actuellement dans une situation où les habitudes des consommateurs évoluent bien plus vite que les entreprises. Celles-ci sont encore trop peu nombreuses à véritablement proposer une expérience client à la hauteur des attentes de la demande.

Internet a transformé la consommation. Certains vont simplement y comparer les vendeurs, les produits ou encore trouver les coordonnées de prestataires locaux. D’autres y achètent de nombreux produits et services. La consommation sur mobile est également en plein essor. On peut faire des achats n’importe où et n’importe quand. La communication évolue aussi. Les médias traditionnels comme la télévision et la radio souffrent d’une forte concurrence par la publicité sur les réseaux sociaux, sur les sites internet, sur Google, etc. Internet a également transformé les attentes en termes de fidélisation et de personnalisation de l’offre.

Vous souhaitez savoir comment mener cette transformation digitale ? Consultez notre article dédié ICI.

3 raisons de choisir une agence de communication digitale

L’essor fulgurant du digital ces dernières années a engendré une mutation globale des habitudes de consommation.

Que ce soit dans le domaine du B to C (ventes aux particuliers) ou B to B (ventes aux professionnels), les consommateurs et les professionnels utilisent le digital prioritairement lorsqu’ils recherchent des produits ou services.

Internet permet de consulter en temps réel toutes informations, avis ou encore conseils relatifs à une thématique précise.

Le smartphone a banalisé l’accès au web, augmentant ainsi considérablement la fréquence d’utilisation d’internet et le temps passé sur les plateformes sociales comme Facebook par exemple.

L’Agence de communication digitale vous apporte la vision globale nécessaire pour une action de communication réussie !

Pourquoi ? C’est ce que nous allons développer ensemble dans cet article. Allons-y !

 

1 – Une agence de communication digitale pour une veille sectorielle constante

La communication digitale permet aux entreprises et aux marques de réaliser naturellement une veille sur leur secteur.

Communiquer sur un blog, sur Google ou encore sur les réseaux sociaux, apporte une grande visibilité à votre offre de produits et services. Mais ce n’est pas tout !

Un audit digital de votre secteur permet d’établir une stratégie de communication digitale adaptée avec l’attitude et le comportement de vos clients et prospects. Ainsi, vous pouvez envisager des actions correctrices pour optimiser :

  • L’offre de produit
  • Le discours commercial
  • L’image véhiculée par la marque
  • Le rendement des investissement publicitaires

 

2 – La vision à 360° de l’agence de communication digitale

Une vision à 360° !? C’est-à-dire ?

Les agences de communication traditionnelles existent depuis que le commerce a vu le jour. Elles sont spécialisées dans une communication orientée Print (support papier), utilisant des supports comme l’affichage dans des rues fortement fréquentées, les journaux, la télévision ou encore la fabrication de flyers pour des campagnes street marketing par exemple.

Avec l’avènement du web, ces agences tentent de digitaliser leur approche en intégrant de nouvelles compétences ou se spécialisent sur la communication Print.

Une agence de communication digitale, plus flexible et plus réactive grâce à son ultra-connectivité, vous apporte des solutions innovantes issues d’une analyse du marché en temps réel.

Les actions engagées sont construites de manière à être mesurables et ajustables pour optimiser le retour sur investissements (lire l’article sur le R.O.I).

De plus, l’automatisation de certaines tâches permet de gagner du temps tout en conservant un discours commercial personnalisé et adapté à la cible recherchée.

Enfin, l’agence de communication digitale est également capable de vous fournir les supports nécessaires à la mise en place d’une communication plus traditionnelle (flyers, plaquettes, cartes, affiches, etc).

 

3 – Le digital, outil de mesure de la performance de votre communication

Nous avons évoqué plus haut, la notion de « mesure » pour améliorer le R.O.I.

En 2017, les outils de mesures sont aussi variés qu’efficaces !

Correctement configurés par votre agence de communication digitale, ceux sont de puissants tableaux de bord qui facilitent la prise d’une décision éclairée, tout en améliorant la réactivité des équipes marketing et commerciales.

La fréquentation des pages de votre site internet, l’attitude de vos communautés sur les réseaux sociaux, l’utilisation de votre application mobile ou encore les commentaires sur vos articles de blog sont autant d’informations qui vous permettent d’optimiser la satisfaction de vos clients et de vos prospects.