Professionnels de l’agroalimentaire : Les étapes clés pour enclencher votre transformation digitale

agroalimentaire-transformation-digitale-orbiteo

Professionnels de l’agroalimentaire : Les étapes clés pour enclencher votre transformation digitale

Professionnels de l’agroalimentaire : Les étapes clés pour enclencher votre transformation digitale 2831 1374 Marion Ventura

La digitalisation de la société a bouleversé de nombreux secteurs et l’industrie agroalimentaire n’a pas été en reste en France et dans le monde. En effet, face à un consommateur connecté, les marques doivent réagir et changer de stratégie.

Je vous propose dans cet article de revenir d’abord sur les nouvelles attentes des consommateurs. Puis, nous verrons ensemble les solutions que nous pouvons vous apporter pour que vous, acteurs du secteur agroalimentaire, vous réussissiez votre transformation digitale sereinement et efficacement.

Comme nous l’évoquions précédemment, le secteur de l’agroalimentaire est en pleine mutation.

transformation-digitale-secteur-agroalimentaire-orbiteo

Plusieurs grandes tendances se dégagent du côté consommateur :

  • Une volonté de mieux connaître la provenance des aliments :

Le consommateur veut être mieux informé sur tout ce qu’il consomme au quotidien et contrôler la traçabilité des produits qu’il achète. Comme en témoigne le succès de l’application Yuka avec ses plus de 8 millions d’utilisateurs, les consommateurs veulent reprendre le contrôle de leur alimentation. Provenance, composition, caractéristiques nutritionnelles, etc., grâce à cette application, ils passent au peigne fin tous les produits de leur quotidien et écartent ceux qui sont mal notés.

Conséquence positive : certains industriels ont déjà modifié la composition de certains de leurs produits. Par exemple, Fleury Michon vient de commercialiser un nouveau jambon sans nitrite et ouvre désormais les portes de son usine en Vendée pour le rassurer et leur montrer qu’ils n’ont rien à cacher.

  • Une montée en puissance des consciences environnementales et sociétales :

Et le digital n’y est pas pour rien. En effet, grâce à l’innovation et à l’émergence des applications qui prônent les circuits courts (La ruche qui dit oui, Le Drive Fermier, Le comptoir local, Yes we green, etc.), ou d’applications permettant la réduction du gaspillage alimentaire (Too Good To Go, Zéro-Gâchis, etc.), nous avons pu observer une réelle prise de conscience du côté des consommateurs. Ils souhaitent désormais acheter des marques plus respectueuses de l’environnement, qui ont de vraies valeurs écologiques et qui rémunèrent mieux les producteurs et donc la filière agricole dans son ensemble.

  • Un fort besoin de proximité de la part des clients

Les blogs et les réseaux sociaux ont entraîné beaucoup de changements dans la manière de produire et de commercialiser. En effet, avec les avis clients, les consommateurs peuvent désormais manifester leur appréciation ou leur mécontentement par-rapport à la marque en quelques clics. Et ça peut faire très mal pour une entreprise. Mais il y a également des avantages à cette émergence du côté des marques. Cette fluidité et cette rapidité dans les échanges apportent beaucoup d’améliorations dans la relation client de l’entreprise, chose qui n’était pas possible auparavant. Ainsi, la marque peut communiquer directement avec ses clients et leur demander leurs avis par exemple. Le consommateur est donc placé au centre de la relation et se sent privilégié. La fidélisation est donc facilité.

ebook-transfo-agence-digitale-orbiteo

Après cet état des lieux sur les tendances des consommateurs et l’importance de leur prise en compte dans votre stratégie de communication, nous allons voir les 3 points clés pour réussir à coup sûr votre transformation digitale :

1) Utiliser les réseaux sociaux pour mieux comprendre les attentes et besoins de vos clients

Commençons d’abord par quelques chiffres car ils parlent d’eux-mêmes :

La Food est la 3ème thématique la plus représentée sur le web (juste après le sport et les voyages)

  • 59% des 18-35 ans comparent le prix des produits alimentaires sur internet
  • 29% des 18-35 ans partagent des photos de plats (50% 18-24 ans)
  • 39% des 18-35 ans donnent leur avis sur les marques et les produits alimentaires
  • 31% des personnes interrogées affirment cuisiner des plats après les avoir découvert sur Facebook

Dans votre secteur, avoir une stratégie sociale est primordiale. Elle va en effet vous permettre d’une part, de gagner en notoriété et de créer une communauté fidèle autour de vos produits, et d’autre part, de connaître de façon précise les attentes et les besoins de vos consommateurs.

Pour commencer, il faut d’abord choisir les réseaux sociaux que vous allez utiliser en fonction de votre stratégie digitale et de vos objectifs (notoriété, trafic, conversion, SAV, fidélisation, etc.). Cette notion est très importante. Beaucoup font l’inverse et se trompent. Ne faites donc pas la même erreur !

Tour d’horizon rapide des réseaux sociaux :

smo-vectorFacebook : n°1 des médias sociaux et incontournable (même s’il est en déclin chez les moins de 35 ans).  Il est de loin le réseau social plus utilisé sur la planète avec un nombre d’utilisateurs actifs se portant à environ 1.60 milliard par mois ! Il permet de réseauter avec vos amis, votre famille, mais également de promouvoir votre entreprise et marque via les publicités Facebook.

Youtube : n°2 des moteurs de recherche derrière Google. Ne croyez pas que Youtube est utilisé essentiellement par les jeunes : 48% de ses membres ont entre 25 et 49 ans (les 15-24 ans ne représentent que 17%).

LinkedIn : LinkedIn est le réseau social professionnel le plus utilisé dans le monde. Il est disponible en plus de 20 langues. Cette plateforme vous permet de grossir votre réseau et d’entrer en contact avec toute sortes d’entreprises, de recruter des candidats pour vos offres d’emploi et bien plus encore.

Instagram : Le plus tendance du moment. C’est le réseau idéal de la proximité, de l’émotion et de l’esthétique. Il vous permet de capturer les meilleurs moments de la vie de votre entreprise et de travailler vos photos grâce aux multiples filtres proposés. Il vous permet également de publier facilement vos photos sur d’autres réseaux sociaux connus, comme Facebook et Twitter. Instagram est maintenant la propriété de Facebook et compte désormais pas moins de 700 millions d’utilisateurs actifs.

Pinterest : Principalement utilisé par des femmes (environ 70%). Parfait pour créer votre propre image de marque et inspirer vos abonnés, Pinterest est un média social très connu permettant le partage et marque page de photos et visuels graphiques. La communauté Pinterest compte à présent 100 millions d’utilisateurs actifs tous les mois.

Twitter : Pour trouver des informations ou s’en servir comme plateforme de service client. Afin de suivre la tendance du e-commerce, Twitter a rendu possible la promotion de vos produits via des tweets directement.

Snapchat : Réseau social préféré des adolescents (50% des utilisateurs ont moins de 25 ans). Snapchat est une plateforme de messagerie qui permet de discuter avec ses amis en utilisant des images. Vous pouvez explorer les actualités et histoires en temps réel se déroulant dans le monde entier.

Aujourd’hui environ 200 millions d’utilisateurs sont actifs sur Snapchat.

Maintenant que vous en savez plus sur ce que peuvent vous apporter les réseaux sociaux, nous allons voir comment vous pouvez vous construire un écosystème digital performant grâce à votre site internet.

 

agroalimentaire-tendances-transformation-digitale-orbiteo

2)  Créer un écosystème digital performant autour de votre site internet

Un écosystème digital est par définition la considération de l’ensemble des points de contact digitaux d’une marque avec ses clients afin d’assurer la plus grande cohérence possible.

L’élément central de cet écosystème est votre site internet. En effet, il va être au coeur de votre stratégie car chaque canal d’acquisition de trafic que vous allez déployer va à un moment donné, renvoyer vers celui-ci.

Ainsi, posséder un site internet performant est la clé du succès de votre stratégie sur le web et donc du développement de votre entreprise. En effet, c’est grâce à lui que vous allez pouvoir entre autre : véhiculer une image de marque professionnelle, susciter l’intérêt, convertir vos visiteurs en prospects puis clients, accroître votre visibilité, développer votre audience et vos ventes, etc.

Dans votre secteur, il y a 3 types de sites internet qui peuvent être intéressants. A vous de choisir celui qui répondra au mieux à vos objectifs.

  • Site vitrine

Un site vitrine est un site Internet informatif qui présente l’activité d’une entreprise sur le web.

Son objectif principal est le branding (image de marque). Généralement très design et graphique, il a pour vocation de mettre en valeur votre société et vos produits et de permettre à vos futurs clients, fournisseurs, distributeurs de pouvoir : –  se renseigner sur votre entreprise, vos engagements, votre histoire par exemple

–  vous joindre si nécessaire grâce à la page “contact” de votre site internet

  • Site vitrine avec espace professionnel

Cette fonctionnalité supplémentaire peut être très intéressante dans le cas ou vous souhaitez que vos fournisseurs et/ou distributeurs puissent passer leurs commandes directement via votre site internet. Votre gain de temps et de productivité seront considérables.

Si vous concevez votre site vitrine via le CMS WordPress (ce que l’on vous recommande très fortement), il est tout à fait possible de commencer par un site vitrine classique et de rajouter cette fonctionnalité dans le futur.

L’enjeu d’un site e-commerce est qu’il va vous permettre de commercialiser vos produits en ligne.

Cela ne signifie pas que vous n’aller pas pouvoir présenter votre marque ou votre entreprise bien au contraire, seulement que votre objectif principal sera la croissance de vos ventes en ligne. Ainsi, votre tunnel de conversion sera différent d’un site vitrine et Prestashop semble être un outil parfaitement à la plupart des besoins de ce type.

Les avantages d’un site e-commerce sont nombreux pour vous dans le secteur de l’agroalimentaire.

Nous pouvons en citer quelques uns :

  • la génération de ventes à n’importe quelle heure et n’importe quel jour
  • l’ouverture plus facile de votre marché à l’international
  • faciliter les achats
  • la collecte d’informations sur vos clients

Et c’est sur ce dernier point que nous allons pouvoir enchaîner sur le dernier point clé : la mise en place d’un CRM au sein de votre entreprise pour pouvoir gérer et utiliser ces informations précieuses pour créer de la valeur ajoutée à votre entreprise.

analyse-performance-agence-orbiteo

3)  Quel est l’intérêt d’un CRM pour vous ?

Que vous ayez un site vitrine ou un site e-commerce, un CRM (Customer Relationship Management) vous fera prendre un réel tournant dans votre stratégie numérique.

Un CRM est bien plus qu’un simple outil de la gestion de la relation client, il va vous permettre d’avoir une stratégie commerciale orientée sur la compréhension, l’anticipation et la réponse aux besoins des clients actuels et potentiels de votre entreprise afin d’en tirer le maximum de valeur.

Voici 3 avantages pour vous d’utiliser un CRM :

  • Collecter des informations : Grâce à la connection entre votre site internet et votre CRM, vos visiteurs n’auront plus de secrets pour vous ! Vous pourrez identifier précisément le parcours de chacun de vos visiteurs sur votre site : temps passé, nombre de pages vues, zones de chaleur pour identifier si vos call-to-action sont bien placés, etc. Et cette donnée sera précieuse pour votre stratégie marketing.
  • Générer des ventes croisées : Garder une trace de ce qu’un client achète est toujours intéressant. Voir ce que les autres clients similaires achètent est encore mieux. Les vendeurs et le marketing peuvent observer un comportement d’achat individuel et de groupe afin de détecter les opportunités de ventes croisées.
  • Créer des tableaux de bord : La technologie des outils CRM comme Zoho, que nous utilisons chez Orbiteo permettent la génération de rapports très détaillés et personnalisables qui favorisent la prise de décision. En effet, en fonction des évolution d’une tendance par exemple, les distributeurs de services alimentaires doivent pouvoir réagir rapidement à l’évolution de la demande des clients et des fournisseurs.

Si vous souhaitez approfondir le sujet sur les CRM, je vous recommande vivement cet article très complet.

reserver-consulting-orbiteo-agence-digitale
148 vues
Professionnels de l’agroalimentaire : Les étapes clés pour enclencher votre transformation digitale
4.8 (96.3%) 27 vote[s]

Laisser une réponse