Création de sites e-commerce : PrestaShop VS WooCommerce

CMS e-commerce: choisir entre PrestaShop et WooCommerce

Création de sites e-commerce : PrestaShop VS WooCommerce

Création de sites e-commerce : PrestaShop VS WooCommerce 4300 2848 Agence spécialisée e-Commerce -Transformation numérique & Marketing Digital

Développer un site e-commerce nécessite d’utiliser des outils spécialisés dans la vente en ligne. Pour cela, différentes solutions s’offrent à vous : nous nous intéresserons aujourd’hui aux CMS, plus particulièrement à PrestaShop et WooCommerce. Ces 2 Content Management System sont des solutions « open sources », ce qui signifie que leurs codes sont libres d’accès et par conséquent il existe une communauté qui utilise se code pour développer de nouvelles fonctionnalités. Vous bénéficiez ainsi d’un site évolutif. Par ailleurs, ces CMS ne prennent pas de commission sur les ventes effectuées depuis votre boutique en ligne.

Mais comment se décider entre Prestashop, le CMS d’origine française et WooCommerce, la fameuse extension de WordPress ? Ce comparatif devrait vous permettre de sélectionner la meilleure des solutions en fonction des besoins de votre future boutique sur le web !

logo PrestaShop

PrestaShop, pur produit français

Cocorico ! Ce petit bijou d’informatique a été créé en 2007 par 5 étudiants d’Epitech. Traduite en 2 langues à l’origine (française et anglaise), la plateforme est devenue un logiciel libre dès la fin de sa conception. Bien que la part de marché de PrestaShop dans le monde ne soit que de 6%, elle représente tout de même 50% des sites e-commerce français !

Avantages de ce CMS 100% e-commerce

Pour les personnes que cela rebuterait, pas d’inquiétude : il n’est pas nécessaire d’avoir de solides connaissances en programmation pour maîtriser le back office de ce CMS. Bien que la prise en main du logiciel soit légèrement plus compliquée que celle de WooCommerce, elle n’en est pas moins rapide. Sa marketplace permet de disposer de nombreuses solutions pour faire optimiser son site web sans devoir effectuer un développement spécifiques.

Disposant d’un back office complet, il bénéficie de centaines de fonctionnalités e-commerce de base à gratuitement (hors installation si effectué par un professionnel, hébergement, nom de domaine etc…). Pour ce qui est du référencement, vous devrez néanmoins investir dans un plugin spécialement conçu pour le SEO. Notez tout de même que les sites créés sous PrestaShop ont l’avantage d’être naturellement responsives (qui s’adaptent à la taille des écrans).

Globalement, PrestaShop propose plus d’options quant aux catalogues, aux caractéristiques des produits, à la logistique, aux codes promos ou encore aux règles de panier. C’est l’avantage d’utiliser un outils spécialisé : les efforts de développement de la communauté sont toujours dans un seul objectif : vendre. C’est aussi pour ça que Prestashop est très simple à utiliser pour vos clients, et pour vous !

De plus, il dispose de plus de moyens de paiements alternatifs utilisés en Europe et particulièrement en France : être français a des avantages ! D’un point de vue performance, il n’y a pas photo : PrestaShop s’occupe plus efficacement de la gestion de nombreux produits et convient parfaitement aux projets multi-boutiques et multi-langues.

Les inconvénients de PrestaShop

Malheureusement, la plupart des thèmes, modules et plugins présents sur PrestaShop sont payants, ainsi que l’aide proposée pour le développement de votre site e-commerce. PrestaShop ne convient pas aux budgets trop limités : les développements qui pourraient être nécessaires au bon fonctionnement du site représenteraient un budget trop conséquent. Vous pouvez compter entre 1000€ et 1500€ de plugins pour commencer avec un site bien équipé. Plugins qui faudra ensuite configurer efficacement.

Si vous souhaitez modifier le design de votre site sous PrestaShop, vous aurez besoin de connaissances en HTML et CSS. En effet, il ne faut pas oublier que ce CMS est entièrement conçu pour prendre en charge un site e-commerce : l’esthétisme est bien présent, mais pas la souplesse qui n’est donc pas son atout principal.

Contrairement à son rival, PrestaShop ne permet pas de développer si facilement un site vitrine supplémentaire pour présenter efficacement une entreprise ou un produit de votre boutique en ligne. Il s’agit d’un critère à ne pas négliger pour une marque ou une enseigne ! Vous demanderez à votre agence préférée de vous développer quelques pages sur-mesure.

Enfin, les nombreuses analyses de données et de fonctionnalités proposées par PrestaShop rendent son utilisation légèrement confuse : il vous faudra un certain temps d’adaptation avant de maîtriser parfaitement cette solution. Pour de grosses bases de données, il s’agit là du CMS idéal. En revanche, il n’est pas nécessaire de développer un site sous PrestaShop si vous ne disposez pas d’un certain nombre de produits à vendre.

Le récap

Très populaire en France, de nombreux sites e-commerce utilisent PrestaShop. D’abord gratuit, les plugins et add-ons proposés sont ensuite payants : il s’agit donc de bien se renseigner et de s’organiser pour sélectionner les plus utiles afin qu’ils soient rentables rapidement.

Pour en finir sur PrestaShop, ce CMS est recommandé dans des cas de création de sites e-commerce conséquents, avec un large catalogue de produits.

logo WooCommerce

WooCommerce, le ninja de la vente en ligne

Graphique des parts de marché des CMS e-commerce

Parts de marché des CMS e-commerce dans le monde (2016) – @Built With

WooCommerce est en réalité un plugin de WordPress, le géant dans la création de blogs, portfolios et autres sites vitrines. Cette extension riche en fonctionnalités est apparue en 2011 et possède actuellement plus de 20% des parts de marché dans le monde.

Avantages de l’association WordPress et WooCommerce

Les principaux avantages que l’on constate dès la première utilisation de WooCommerce sont sa gratuité et sa facilité d’installation. Pour une prise en main rapide et efficace, on dispose d’un large choix de personnalisation du style et de l’esthétique de son site e-commerce (notamment minimaliste et épuré).

WooCommerce étant plus largement utilisé que son confrère français, il existe donc plus de sites d’aides et de conseils pour ce CMS. Une communauté très active s’est alors construite autour de ce CMS : vous pourrez y dénicher 2 ou 3 astuces pour votre boutique en ligne, à condition de bien comprendre l’anglais bien sûr !

Les petits budgets seront satisfaits du service fourni par WooCommerce : les plugin sont moins chers et permettent une grande souplesse de création. De même, ce CMS propose de multiples add-ons qui répondent à des besoins très spécifiques au commerce en ligne tels que la vente flash, le compte à rebours, les questionnaires clients, la gestion des abonnements…

Enfin, l’un des avantages majeurs de WooCommerce n’est autre que sa volonté d’aller plus loin dans la vente en ligne. Certains e-commerçants souhaitent développer sur le long terme leur image de marque, et ont besoin pour se faire d’un site vitrine. Avec WooCommerce, vous pourrez aisément lier votre e-shop à un autre site qui présente vos produits.

Les inconvénients de WooCommerce

Les add-ons ne sont malheureusement pas toujours gratuits. Ainsi, il est nécessaire de prévoir une marge supplémentaire avant d’investir dans un site sous WooCommerce. De plus, notez que la personnalisation d’un thème WooCommerce demande des connaissances en développement web (HTML et CSS).

Attention ! Certains se sont déjà fait avoir : les extensions WooCommerce ne sont pas toujours compatibles avec tous les thèmes WordPress. Si tel est votre cas et que vous possédez déjà un site vitrine non compatible, vous n’aurez guère d’autre choix que de créer un site e-commerce sous PrestaShop.

Ce CMS n’est certainement pas adapté aux gros sites e-commerce . En effet, tâchez de garder à l’esprit qu’il ne s’agit que d’un plugin. La gestion d’un large stock ou d’un grand catalogue y serait donc beaucoup plus complexe.

Pour finir, WooCommerce ne gère ni les sites multi-langages, ni les sites multi-commerces. Il propose également moins de choix dans les modules de paiement par rapport à Prestashop, ainsi que moins de possibilités de transport.

Le récap

Le succès de WooCommerce découle directement de la popularité de son CMS « parent », WordPress. Bien que devancé de peu en France par PrestaShop, sa facilité d’utilisation reste un atout majeur. Les petites entreprises et les commerces aux références limitées trouveront ce qu’ils recherchent dans ce CMS complet, facilement rattachable à un site WordPress.

Conclusion

Le choix de votre CMS e-commerce découlera directement de la taille de votre projet. Pour un projet conséquent, PrestaShop sera la solution à envisager. Au contraire, pour une plus petite boutique en ligne, préférez WooCommerce : la prise en main du CMS sera plus rapide et vous permettra de travailler l’esthétique de votre site e-commerce.

Notez également qu’il existe d’autres CMS e-commerce comme Magento ou Drupal (avec un plugin e-commerce), qui méritent aussi qu’on leur prête de l’attention.

 

Cet article vous plait ? Apprenez-en plus sur le e-commerce :

Laisser une réponse